Deprecated: Function split() is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/public/composer.php on line 306
Derniers articles
Dernières brèves
  • Aucune brève dans cette rubrique


Chichen Itza, brumeuse cité du Mexique

lundi 4 février 2008, par Carmody


A LA DECOUVERTE DE LA VILLE DE CHICHEN ITZA




Certains d’entre vous savent que je suis parti cet été au Mexique. Et si vous ne le saviez pas, maintenant vous le savez. J’y ai séjourné une quinzaine de jours et j’ai découvert un pays plein de promesses et de vestiges habités par une population agréable et souriante. A mon retour, certains m’ont demandé si je comptais faire un article sur le Mexique. J’ai commencé à rédiger un article sur le Mexique puis j’ai vite réalisé que taper Mexique dans Google ou Wikipédia serait plus rapide pour vous et sûrement plus instructif et précis. Sans compter que je craignais de tomber dans les banalités alors j’ai décidé de changer et de focaliser mon article sur un site en particulier : un site que j’ai visité et que j’ai beaucoup apprécié.
Il s’agit de CHICHEN ITZA.
Le but de cet article est donc de vous donner un petit aperçu des ruines du Mexique et des coutumes de ce peuple.









(GIF)

La Cité des Sorciers de l’Eau :


Au bord du puits où vivent les sorciers de l’eau : voila ce que signifie en maya le nom de Chichen Itza, l’une des plus importantes cités-Etats de l’Amérique préhispanique. A son apogée, cette cité politique et religieuse dominait une grande partie du territoire maya. La terre de Chichen Itza est une terre fertile car de nombreux fleuves souterrains s’y dissimulent. Cela crée aussi des « cénotés » grandes cavernes ou grottes que j’expliquerai plus loin.









Son histoire :


Entre les années 500 av. JC et 325, le Vieux Chichen Itza n’aurait été qu’un petit village de huttes en bois et de paille. Mais le village s’agrandit et évolue socialement et politiquement. Vers l’an 325, une classe gouvernante fait son apparition. Sous le commandement de prêtres voués au culte de Chaac, dieu de la Pluie, les habitants de Chichen Itza commencèrent à bâtir des monuments près du cenote Xtoloc, une sorte de caverne remplie d’eau.
Jusqu’en 1185, les nouveaux maîtres de Chichen Itza imposèrent leur culture à tout le territoire environnant. L’élite gouvernante était constituée par les guerriers, les prêtres, les commerçants et le culte du dieu Kukulcan fit son apparition. Kukulcan, l’équivalent du dieu Quetzalcoatl (non pas Snakefast mais le vrai !) de l’Altiplano. Les Itza pratiquaient aussi le culte phallique et avaient l’habitude décapiter leurs prisonniers de guerre.
Les Itza devaient être particulièrement cruels et redoutés. Par exemple, ils vénéraient Tzompantli, encore appelé Plate-Forme des Têtes de Morts, véritable appel à la cruauté. Sur cette place, les Itza clouaient et exhibaient les crânes de leurs ennemis.
Au début du XVème siècle, la civilisation s’affaiblit. Et cela eut des répercussions sur Chichen Itza. Officiellement on ne sait la raison du déclin de la ville. Des hypothèses récentes parleraient d’une autre civilisation qui envahit le territoire, provoquant le départ de ses habitants.









Plan du site :

(JPG)

Partons un peu à la découverte de quelques monuments de cette cité. Les plus beaux ? Il serait difficile de faire un choix. Ils ont tous leurs charmes.









Le Castillo ou Pyramide de Kukulcan :


Citation de John Stephens / Voyages au Yucatan.

"... au sud-est apparut le Castillo, ce fut le premier bâtiment que nous vîmes , il dominait toute la plaine, c’était de loin le plus imposant de tous. Au pied de cet édifice, deux énormes têtes de serpent avec la gueule ouverte et la langue sortie"




C’est une pyramide à 4 côtés. En haut de la pyramide, qui fait tout de même 24m de haut, une sorte de plateforme de 55m de large (oui c’est pas la petite plate-forme ce truc) sur laquelle est bâti un temple. La pyramide a donc 4 faces, 9 étages et un escalier de 91 marches. Hasard ? Non pas du tout… 4*91=364 + la plate-forme au sommet = 365. On retrouve le nombre de jours dans l’année.
Quand à l’escalier, il possède à ses pieds 2 grosses têtes de serpents. Aux équinoxes, on peut voir des phénomènes visuels qui font croire que les serpents ont un long corps montant tout en haut de la pyramide. Il devait être très agréable de monter en haut de cette pyramide et de contempler la cité du haut de ses 24 mètres mais à cause de touristes trop peu intelligents pour se dire « je n’ai pas le sens de l’équilibre donc je ne monte pas », les accidents et chutes mortelles ont provoqué la fin de la possibilité de monter en haut de la pyramide.

(JPG)










Le Jeu de Balle :


Citation de John Stephens / Voyages au Yucatan.

"... Il y a deux anneaux de pierre massive (...) sur le bord de chaque anneau, on observe des sculptures de serpents entrelacés, qui constituent l’unique ornement de cette oeuvre (...) je l’appellerais le Gymnase ou le Jeu de Balle."


Ce jeu de Balle est caractéristique des sociétés méso-américaines. C’est en fait un jeu assez spécial, plutôt une cérémonie rituelle dans laquelle on suppose que l’on représente symboliquement le combat mythique entre le Jour et la Nuit. On peut aussi constater l’existence d’un écho car les murs répercutent les sons.
Au début du jeu, la balle en caoutchouc était lancée sur le terrain. A partir de ce moment, les joueurs ne pouvaient utiliser que leurs hanches ou leurs cuisses pour faire passer la balle dans des anneaux de pierre encastrés dans le mur à plusieurs mètres de hauteur. A Chichen Itza, on a dénombré jusqu’à 13 terrains de Jeu de Balle. Le chef de l’équipe perdante était décapité. Lorsque j’étais au Mexique, un guide m’a néanmoins dit qu’il était possible que le jeu soit organisé pour un sacrifice volontaire. Certains chefs d’équipe considéraient comme un honneur d’être sacrifié aux Dieux. Dans ce cas, seul le chef d’équipe vainqueur était sacrifié aux Dieux. (JPG)___(JPG)









Le Temple des Jaguars :


Pas grand-chose à dire là-dessus historiquement. C’est plus sur les lieux que c’est intéressant de le voir. Une frise de jaguars fait le tour du temple avec 2 têtes de serpents à ses pieds.









Le Tzompantli :


De vue ?
Une grande plate-forme avec des bas reliefs représentant des dizaines de têtes de mort. Il a été facilement retrouvé que cette plate-forme servait de lieu de sacrifices humains à Chichen Itza.

(GIF)










Le Temple des Guerriers :


Structure de 12m de haut sur 40m de largeur, la corniche du temple est ornée de guerriers, d’aigles et de jaguars. Les jaguars dévorent des cœurs humains. On retrouve aussi des rampes en forme de serpent à plumes finissant par 2 têtes de serpents. On comptait une centaine de colonnes surmontées de figures d’animaux ou guerriers.

(JPG)










Le Cénoté Sacré :


C’est un puit naturel à ciel ouvert d’une cinquantaine de mètres de diamètre. En hommage au dieu de l’Eau, les Mayas y jetaient des offrandes composées d’objets précieux. La pratique des sacrifices humains n’apparut que plus tard. On jetait alors des guerriers, des enfants ou des vierges du haut du cénoté. On trouve des sortes de gradins où pouvaient « assister » aux rituels les spectacteurs. A côté du cénoté, un batiment servant de bains de vapeur « témazcal » pour purifier les victimes avant leur exécution probablement. L’eau est verdâtre à cause de la végétation abondante qui se reflète.

(JPG)










L’observatoire :


Citation de John Stephens / Voyages au Yucatan.

"... nous arrivions face à l’édifice qui, par son aspect singulier et pittoresque, culminait dans cette cité de Chichen et ceci malgré la monumentalité de ceux qui l’entouraient."

Édifice remarquable par son architecture circulaire. Vous n’avez pas remarqué ? Toutes les images jusqu’à maintenant montraient des bâtiments rectangulaires, carrés… Bref, comme je le dis déjà dans le titre, ce bâtiment servait d’observatoire car les Mayas accordaient une grande importance à la course des astres, course qu’ils pouvaient suivre grâce à des fentes dans le toit (difficilement visibles sur la photo, je vous l’accorde). En étudiant ainsi le cosmos, les prêtres formulaient des prédictions pour la vie quotidienne.

(JPG)



Je profite qu’on parle d’astronomie pour faire un petit point sur les Mayas. Madame Soleil n’a qu’à bien se tenir. Les Mayas étudièrent diverses planètes comme le Soleil, la Lune, Vénus, Mercure, Mars et autres. Les prêtres étaient ainsi capables de calculer l’année solaire, prévoir les éclipses, les mouvements de certaines planètes avec grande exactitude.









La Maison des Religieuses :


Citation de John Stephens / Voyages au Yucatan. "... on le remarque aisément grâce à la richesse et la beauté de ses ornements et son excellent état de conservation (...) Il possède deux corniches délicates aux motifs exquis."


Cette structure possède sur le haut la plus belle frise intacte de la ville. Elle représente des masques des Chaac, dieu de la pluie chez les mayas. A gauche de cette structure, d’autres bâtiments faits de pièces très petites… des cellules pour prêtresses ?

(JPG)







Voilà ! La cité compte encore de nombreux bâtiments mais sont plus communs et pas forcément représentatifs de certains rites ou particularités des rituels des Itzas. Pour ceux qui se poseraient la question sur cet homme que j’ai cité plusieurs fois : John Stephen. Il s’agit de : John Lloyd Stephens (28 novembre 1805 – 13 octobre 1852). Explorateur, écrivain, et diplomate américain, il a été, avec Frederick Catherwood, la figure centrale de la redécouverte de la civilisation maya.










Journalement vôtre,

Carmody

Répondre à cet article


Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/safehtml.php on line 348

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 46

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 48

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 49

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 50

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 52

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 53

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 54

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 86

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 93

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 102

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 109

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 116

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 123

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 131

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 220

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 222

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 224

3 Messages de forum


Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/mes_fonctions.php on line 51

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/inc/layer.php on line 113

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/inc/layer.php on line 120

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/inc/layer.php on line 120

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/inc/layer.php on line 126

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/inc/layer.php on line 133

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/inc/layer.php on line 140

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/inc/layer.php on line 147

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/inc/layer.php on line 203

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/mes_fonctions.php on line 51

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/mes_fonctions.php on line 51

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/mes_fonctions.php on line 51

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/mes_fonctions.php on line 51

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/mes_fonctions.php on line 51

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/mes_fonctions.php on line 51

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/mes_fonctions.php on line 51

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/mes_fonctions.php on line 51

Deprecated: Function split() is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/public/composer.php on line 306
Menu
Rubriques
Derniers articles
Dernières brèves

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP