Deprecated: Function split() is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/public/composer.php on line 306
Derniers articles
Dernières brèves
  • Aucune brève dans cette rubrique


U2 et moi.

A propos de U2...

The Joshua Tree

vendredi 4 mai 2007, par Kunstigarn


Voir en ligne : Le site officiel de U2

(JPG)
The Joshua Tree
Pochette de l’album format vinyle.
En Août 87, lors d’un voyage à Swansea au pays de Galles, l’heure de la révélation frappa à ma porte. Je logeais chez une vieille dame en "bed and breakfast", mais je n’étais pas seul. Trois italiennes habitaient là aussi pour l’été, en vacances scolaires comme moi en somme. La plus belle des trois, une magnifique rousse répondant au prénom de Nathasha (pas très italien tout ça), écoutait en boucle une cassette d’un groupe en concert et un titre n’arrêtait pas de m’obséder "Sunday, Bloody Sunday". Alors je lui demande le nom du groupe en question, et elle me dit : U2. C’était le live "Under a blood red sky" et il me fallait cet album. Tandis que je rentrais donc chez un disquaire pour acheter cette K7, le magasin subissait les assauts frénétiques de fans complètement dingues. A en croire les panneaux publicitaires, les immenses promontoires et les files d’attentes aux caisses, la sortie de l’album "The Joshua Tree" de ces mêmes U2, en mars de la même année, avait déchaîné les passions et la sortie du single "Where the streets have no name" avait relancé la machine.

Pour ma part le groupe m’était quasiment inconnu, à part ce live que je venais acheter, je n’avais jamais entendu parler d’eux. Mais rien qu’en entendant les premières mesures de l’album qui résonnaient dans les enceintes du magasin, je me suis senti obligé d’acheter ce disque et ainsi, de faire partie d’un mouvement qui s’avèrera être juste un échantillon d’une réaction mondiale. A l’écoute de "The Joshua Tree", j’ai découvert un groupe et, en quelques semaines seulement, j’ai comblé le fossé discographique de ma culture musicale en me procurant tous les albums qui ont précédé ce chef d’œuvre.

Après une tournée immense faisant suite à la sortie de "The unforgettable fire" en 84, après une participation remarquable aux concerts d’Amnesty International, il était temps au groupe de sortir leur 5ème album studio, de confirmer tous les espoirs que les fans et la presse plaçaient en eux. L’heure du grand album avait sonné. Alors, avec Brian Eno et Daniel Lanois aux commandes, les 4 irlandais nous livrent une pièce somptueuse comportant 11 titres tous aussi puissants les uns que les autres.

Alors que les années 80 proposent une série d’albums exceptionnels tel que "Born in USA" de Bruce Springsteen, "Thriller" de Michael Jackson, "Street fighting years" de Simple Minds, "Purple Rain" de Prince, "Powerslave" de Iron Maiden, "Ride the lightning" de Metallica, "Kiss me, kiss me, kiss me" de The Cure ou encore "1984" de Van Halen, etc... U2 impose un album aux ambiances et aux climats vraiment travaillés. Bousculant les règles du Rock, avec des sonorités new wave et folk plus prononcées, les singles "With or without you" et "I still haven’t found what I’m looking for" sont des symboles de perfection qui vont assurer le succès commercial de "The Joshua Tree". Au niveau de la production, comme la plupart des titres ont été composés et enregistrés live, on obtient une dynamique d’ensemble vraiment parfaite, l’énergie est communicative et la voix de Bono nous fait voyager au fil de ses plaintes, de ses joies, de ses cris de douleur et de ses colères. Le jeu de batterie de Larry Mullen Jr est toujours basé sur des rythmes martiaux, mais les basses lancinantes de Adam Clayton aiguisent le contraste, ce qui laisse alors des possibilités infinies à The Edge pour façonner n’importe quel type d’ambiance. Avec ses delays, compresseurs, overdrives, filtres et chorus en tous genres, ce guitariste, maintenant mondialement reconnu, pose les bases d’un son qui sera maintes fois imité sans jamais être égalé.

Mais la beauté ne se limite pas au son, les textes sont tout aussi riches et d’une logique imparable. Ils nous touchent profondément et dégagent des émotions impressionnantes de maturité. Ainsi, "Bullet the blue sky" et "Mothers of disappeared" laissent les USA face à leurs responsabilités lors des bombardements du San Salvador et "One tree hill" rend hommage à Gregg Caroll, road de Bono, mort en 86 d’un accident de moto. Au final, "The Joshua Tree" est une œuvre majeure, vendue à plus de 20 millions d’exemplaires dans le monde, et qui a inspiré de nombreux artistes dont je fais partie. Certaines chansons sont intemporelles, elles traverseront les années, mais à l’instar de Queen ou de AC-DC, personne ne sera jamais capable de les interpréter correctement.

P.-S.

C’est avec cet album que j’ai voulu devenir musicien, mais ça.... c’est une autre histoire.

Répondre à cet article


Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/safehtml.php on line 348

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 46

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 48

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 49

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 50

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 52

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 53

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 54

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 86

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 93

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 102

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 109

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 116

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 123

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 131

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 220

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 222

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /web/styragolin/www/Mortvif/journal/ecrire/safehtml/classes/HTMLSax3.php on line 224

2 Messages de forum

  • A propos de U2...

    28 novembre 2006 22:55, par bolvangar
    Que de souvenirs ! La maison résonnait de ces accords fabuleux !
    Je me souviens du concert à Bercy comme si c’était hier !
    • A propos de U2... 10 mai 2007 20:15
      Sympa de partager ce souvenir avec toi...C’est une belle histoire...
      Je me suis mise à écouter Genesis parce que le gars que je draguais adorait, j’ai fait la fille qui connaissait...PUIS j’ai acheté Invisible Touch....Je suis plus avec lui, il écoute plus, moi si...

      Répondre à ce message

Menu
Rubriques
Derniers articles
Dernières brèves

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP